Tiers-Lieu "le 97"

faites le vous même!

Mycéliandre, Christine DORNIER

C'est d'abord des gens

"Le Tiers-lieu, on le sait maintenant c'est de la sociologie, ce n'est donc pas forcément 4 murs." Yoann DURIAUX

Le "97" c'est d'abord des personnes qui ont décidées de faire un bout de chemin ensemble dans une idée de transmission et de vivre ensemble au sein du quartier Battant à Besançon. De ces rencontres ont émergées un projet social étroitement lié à un projet économique. La co-élaboration au sein du "97" a fait naitre un catalogue de biens et de services.  La valeur générée par la vente de l'usage de ces biens et services contribuent au fonctionnement financier du Tiers-lieu. De plus en tant qu'usager du Tiers-lieu, chacun est amené à réfléchir en conscience sur sa contribution financière afin de garantir l'usage de "97" aux autres parties prenantes.

Les activités du Tiers-lieu balayent un large champs d'interventions: minecraft parents/enfants, minecraft jeunes/conseillères à la mission local, installations de jardins dans les établissements scolaires, bien-être, formation à la création d'entreprise, accompagnement à l'autonomie numérique...

Odoo • Texte et Image
Odoo • Image et Texte

C'est un lieu du "97" rue Battant jusqu'au Jardin du Ravelin

Le Tiers-Lieu est installé dans un bâtiment du XVIème siècle qui est l’une des plus vieilles maisons de Besançon. Le local est ouvert directement sur la rue Battant et occupe 2 niveaux.
Depuis janvier 2022 un permis de végétaliser fait sortir le "97" de ses murs. L'animation de cet espace extérieur se fait depuis le Tiers-lieu, dans une vision de jardin de quartier.
Le projet social du Tiers-lieu le "97" est de faire se rencontrer des gens qui habituellement ne se rencontre pas ailleurs. Les lieux physiques viennent soutenir la transmission entre contributeurs, l'élaboration d'une vie de quartier festive et culturelle.

A ce jour la SCIC Mycéliandre assure le portage administratif du "97" .

C'est des manières de fonctionner

Au "97" les contributeurs fonctionnent en stigmergie. En stigmer... quoi? en stigmergie. La stigmergie s'est un peu comme la murmuration des étourneaux, qui à l'automne se déplacent en nuées magnifiques. Ici pas de réunion préalable pour décider d'un changement de trajectoire: l'individu qui bouge informe ses congénères de l'action qu'il va mené. Par exemple lorsque le premier des étourneaux aperçoit le faucon crécerelle qui attaque, il informe 7 de ses congénères. Ainsi chaque individu peut donner une impulsion au groupe, et parfois deux en même temps, ce n'est pas gênant: au contraire. Chaque contributeur du "97" lance l'activité, le projet qui lui tient à cœur: seul obligation laisser une trace pour que les autres puissent la voir et se positionner en fonction. Les projets naissent ainsi, à l'usage.

Un processus complémentaire est indispensable dans un Tiers-lieu: celui de conciergerie.  La conciergerie c'est l'huile dans les rouages pour soutenir l'accueil et d'animation d'un Tiers Lieux. Au "97" au delà des êtres humains qui occupe cette fonction, nous utilisons une suite de logiciel libre et open source, comme soutien numérique à la conciergerie.

Odoo • Texte et Image